FIMHome
Fédération Internationale de Motocyclisme
Accès membre
Loading...
   English
FIM Gala / 2012 / FIM Road Safety Award

FIM Road Safety Award

Le Club de Moto Ambulance

Souvent, les meilleures idées sont également les plus simples ! Les ambulanciers paramédicaux (comme les policiers et les pompiers également) sont souvent des passionnés de la moto. Le Club de Moto Ambulance est un club au Royaume Uni dont les membres sont des motocyclistes qui travaillent pour les services de santé du pays.

Ambulancier paramédical et motocycliste Ian Burrell a eu l’idée de créer une « carte chute » qui pourrait être distribuée aux coureurs qui le glisseraient à l’intérieur de leur casque. Si par malheur le coureur se retrouve un jour impliqué dans un accident de la route, cette carte, qui contient des informations de base (nom, date de naissance, les médicaments éventuels que la personne prend et les éventuelles allergies dont il souffre) qui seront utiles aux ambulanciers et aux services médicaux.

Campagne « carte de sécurité pour casque »

En tant que professionnels, les membres du Club de Moto Ambulance savent quelles sont les informations qu’il est inutile d’inclure car tout unité accidents et urgences les vérifiera d’office. Un bon exemple d’une telle donnée est le groupe sanguin.

A la FIM, nous avons eu vent de cette campagne pour la première fois au sud est de l’Angleterre. Plus tard, des nouvelles nous sont parvenues depuis l’Irlande du Nord, où réside le docteur David McManus, Directeur de la Commission Médicale Internationale de la FIM.   Nous avons parlé avec lui de cette idée et il a pu donner son avis expert, non seulement en tant que docteur en médecine, mais également en sa qualité de médecin urgentiste. Il a suggéré quelques types d’informations utiles qu’un motocycliste pourrait fournir, par exemple le fait qu’il souffre de diabète.  Les connaissances préalables de la condition médicale d’une victime peuvent être extrêmement utiles dans une situation d’urgence.

Depuis la première fois que nous avons parlé de cette initiative dans un bulletin d’information FIM il y a deux ans, l’idée a fait son chemin. En discernant ce Prix FIM Sécurité Routière, les juges souhaitent également applaudir l’organisation Rider Alert aux États Unis qui a repris le flambeau dans ce pays, en partenariat avec leurs collègues britanniques. A l’heure où nous écrivons, les derniers rapports montrent que plus de trois quarts de million de cartes ont été distribuées à travers le monde.

L’année dernière, la Suède s’est également associée au programme, et les Suédois sont sur le point de distribuer une deuxième édition de la carte.

Comment l’ambulancier peut-il savoir qu’il y a une carte d’information à l’intérieur du casque ? Au Royaume Uni, un simple point vert est appliqué à l’extérieur du casque.  

D’autres organismes qui ont produit de telles cartes (par exemple en Suède) ont rajouté un autocollant signalétique à coller sur l’extérieur du casque. Bien entendu, cet autocollant est fabriqué dans des matériaux compatibles avec le casque lui-même et les fabricants de casques ont été consultés avant l’impression des autocollants afin d’avoir la certitude qu’ils étaient d’un type convenable.

Ambulancier et motocycliste, Ian Burrell a dit : « L’idée a été lancée par des ambulanciers qui parlaient entre eux, et il y a eu un déclic. C’est un concept d’une simplicité incroyable! » « Sans cette carte, si un motocycliste est blessé et ne peut pas s’exprimer clairement parce qu’il est commotionné ou même inconscient, comment les ambulanciers pourraient-ils découvrir rapidement qui est le patient, quels sont les médicaments dont il a besoin et quels sont ses antécédents médicaux?

"Comment un passant pourrait-il aider un motocycliste blessé sans empirer la situation alors qu’il ne sait rien sur une éventuelle condition médicale préexistante ou quelque chose du genre?"

"La carte est conçue pour aider aussi bien la personne qui appelle les secours que les ambulanciers paramédicaux qui arrivent sur la scène. Une face de la carte est consacrée aux infos qui pourront aider celui qui appelle les secours et l’autre porte le nom de la personne, sa date de naissance et les éventuels médicaments qu’il prend."

"Si le motocycliste a une telle carte, il colle un petit point vert à côté de la visière de son casque."

"Les motocyclistes reçoivent une lettre d’information avec la carte."

"Dans la lettre, il est également précisé que seuls des secouristes expérimentés devraient enlever un casque suite à un accident."

Il s’agit ici de la troisième édition de cette récompense FIM. C’est l’occasion d’exprimer la reconnaissance de la FIM envers des réalisations dans le domaine de la sécurité routière pour les motocyclistes. La FIM  souhaite remercier également les juges indépendants qui ont contribué à sélectionner le gagnant 2012: M. Antonio Avenoso, Directeur Exécutif du Conseil Européen pour la Sécurité des Transports ; le Dr Luciano Iorio, président du Groupe de Travail sur la sécurité et la circulation routière de la Commission économique pour l'Europe des Nations Unies (CEE-ONU) ; M. Tim Buche, Président de la « Motorcycle Safety Foundation » aux États Unis.

Pour 2012, la FIM est heureuse du fait que le Dr Rohit Baluja, Président de l’agence indienne « Institute of Road Traffic Education » ait également pu intégrer le panel des juges.

Nous remercions également le membre du Conseil FIM, M. Andrzej Witkowski, qui préside le Comité FIM Récompenses et Reconnaissance et M. Jesper Christensen, Directeur de la Commission des Affaires Publiques de la FIM.

Plus d'infos sur :
www.ambulancemotorcycleclub.co.uk
www.rideralert.org