FIMHome
Fédération Internationale de Motocyclisme
Accès membre
Loading...
   English
Actualités

Le Dakar entre au Pérou

13/01/12 - 08:29

Étape 11 : Arica - Arequipa
Liaison :  90 km – Spéciale : 148 km – Liaison : 130 km – Spéciale : 255 – Liaison : 82 - Total : 705 km

Le Dakar entre au Pérou, vingt-septième pays traversé par l'épreuve depuis le début ! La physionomie des gens change, sur les marchés les femmes portent les chapeaux typiques, le long de la route qui mène à Arequipa, le public est à la fête et est venu nombreux voir passer la caravane du Dakar !

Pour les motards et les quads, le parcours devait être différent de celui des autos mais il a été modifié pour finalement être commun à toutes les catégories à cause de rios en crue. L'étape était donc en deux parties avec une neutralisation sur laquelle, les motards qui dorment dans un bivouac « marathon » ( sans assistance) à 150 km de celui des autos, ont pu se faire aider par leurs mécaniciens.

Dans la première partie, les concurrents ont traversé deux gués bien profonds. Nombreux pilotes ont noyé leur moto dont Faria, Duclos, les Yamaha... D'autres, comme Coma, Després, Barreda... ont emprunté une mauvaise piste au km 40 et ont dû faire demi-tour. A l'arrivée de cette spéciale, trio inédit : Farres est en tête suivi de l'incroyable Johnny Aubert et de Felipe Zanol.

La deuxième partie se roulait dans la montagne, avec une descente infernale à 45% dans le fesh-fesh, et dans des dunes grises... A l'arrivée, Cyril Després a repris du temps à Marc Coma qui s'y attendait : « Il partait derrière, c'est normal qu'il reprenne des minutes. Demain, c'est moi qui part derrière... A ce jeu-là, il n'y a pas grand chose à faire que d'attaquer. » Mais aujourd'hui, entre Cyril et Marc, s'est imposé Gerard Farres... ce qui veut dire que Marc peut reprendre 4' à Cyril demain. La course en tête reste complètement ouverte, tout peut arriver. Le suspens est grand et il reste trois jours !

En quad, les frères Patronelli se sont entraidés tout au long de la spéciale. Marcos est sorti in extremis du premier rio et est parti aidé son frère Alejandro, bloqué au milieu de la rivière. Plus loin, dans la seconde partie, il l'a également sorti du fesh-fesh où une roue de son quad était bloquée. Les deux sympathiques Argentins terminent à 31 secondes l'un de l'autre tandis que Maffei est quasiment à 19 minutes. Au général, Alejandro devance Marcos et Maffei est à plus de 2h !


> Retour à la liste

PHOTOS