FIMHome
Fédération Internationale de Motocyclisme
Accès membre
Loading...
   English
Actualités

Le SRC Kawasaki arrache la victoire au Bol d’Or

15/04/12 - 18:43

juste devant le SERT et Monster Energy Yamaha YART

Le duel s’est joué durant une bonne partie de la course au millième de seconde entre la SRC Kawasaki et la Suzuki Endurance Racing Team. L’équipe officielle Kawasaki s’impose sur le fil avec 1mn41s d’avance seulement sur la Suzuki Endurance Racing Team après 781 tours de course disputée en grande partie sur une piste piégeuse en raison d’averses intermittentes.

Vainqueur des 24 Heures du Mans 2011, la Kawasaki, équipée par Pirelli, remporte son premier Bol d’Or depuis 1997 grâce à Julien da Costa, Gregory Leblanc et Olivier Four. La deuxième place du Suzuki Endurance Racing Team (Dunlop) pourrait paraître comme une contre performance pour le champion du monde en titre. Mais le SERT décroche cette deuxième marche du podium de haute lutte. Après 19 heures de course, Anthony Delhalle et Fabien Forêt ont franchi le drapeau à damiers sans Vincent Philippe, qui s’est fracturé la clavicule lors d’une chute à l’arrivée de la pluie.

Belle performance aussi pour le Monster Energy Yamaha YART. Après avoir bataillé durant toute la course, Igor Jerman, Steve Martin et Gwen Giabbani ont pris tous les risques en fin de course pour arracher la troisième place sur le fil à une autre R1 officielle chaussée en Michelin, la Yamaha France GMT 94 Michelin Yamalube. Déception donc pour David Checa, Kenny Foray et Matthieu Lagrive. « Nous avons une course superbe mais nous n’avons pas retrouvé le niveau de compétitivité de notre machine en course » explique Christophe Guyot, team manager de la Yamaha officielle française.

Une autre Yamaha, celle du team espagnol équipé en Pirelli Yamalube Folch Endurance, complète le top 5 avec Dani Ribalta, Anthony dos Santos et Arturo Tizon. Il devance l’étonnante Kawasaki 3D Endurance qui décroche la victoire Superstock après avoir bataillé toute la course avec la BMW du Kraftwerk Penz13.com. La Suzuki Strateam 67 complète le podium Superstock, la Yamaha DG Sport Herock se place quatrième et la Suzuki Atomic MotoSport termine en cinquième position.

Des averses intermittentes ont perturbé ces 24 heures de course. Honda TT Legends, bien placé durant toute la première partie à l’épreuve, sauve une neuvième place en course (6e EWC) après une chute spectaculaire. En revanche, la course a été de courte durée pour un des favoris pour la victoire, la BMW Motorrad France Team Thevent. Quatrième à l’issue d’essais difficiles avec deux machines détruites sur chutes, la BMW officielle troisième en début de course, a du abandonner après 54 tours suite à la nouvelle chute de Damian Cudlin sur une piste piégeuse.

Prochain rendez-vous en Championnat du Monde FIM d’Endurance le 9 juin au Qatar pour les 8 Heures de Doha.

Ils ont dit…
Julien da Costa, pilote de la SRC Kawasaki rendant hommage aux pilotes Suzuki
« Ils nous ont tous épatés à enquiller les relais rapides. Ils n’ont jamais rien cédé. »

Gilles Stafler, teammanager de la SRC Kawasaki
« Ce n’était pas prévu mais j’espère que cette victoire nous amènera à faire toutes les courses du Mondial. »

Gregory Leblanc, pilote de la SRC Kawasaki
« Mon rôle était surtout d’assurer les chronos sur piste sèche. Lorsque la pluie est revenue, nous avons envoyé notre grenouille, Olivier Four. »

Anthony Delhalle, pilote de la Suzuki Endurance Racing Team
« Quand j’ai appris que Vincent était blessé, je me suis concentré sur mon relais sans me dire qu’il restait 22 heures de course à faire à deux. »

Vincent Philippe, pilote blessé de la Suzuki Endurance Racing Team
« C’est juste impossible qu’ils (Anthony Delhalle et Fabien Forêt) ont fait. Ils ont un physique incroyable. »

Fabien Forêt, pilote de la Suzuki Endurance Racing Team
« Je n’ai pas pensé durant 24 heures au Mondial Supersport mais étant donné les conditions difficiles, j’ai toujours conservé une petite marge de sécurité. »

Dominique Meliand, team manager du Suzuki Endurance Racing Team
« Nous sommes tous des bagarreurs. Je suis déçu pour Vincent qui n’a pas pu se battre mais je remercie mes deux lascars qui ont tout donné et Dunlop qui nous a vraiment aidé. »

Classement final


Photos FIM/Good-Shoot


> Retour à la liste

PHOTOS