FIMHome
Fédération Internationale de Motocyclisme
Accès membre
Loading...
   English
Actualités

Les réglages expliqués par Repsol Honda

07/11/12 - 13:45

À chaque week-end de course, Marc Márquez et ses mécaniciens travaillent sur les réglages pendant les cinq séances d'essais. Mais en quoi consiste ce travail ? C'est une tâche accomplie conjointement par Marc et ses techniciens pour préparer la moto en fonction des circuits et des conditions climatiques. 

Le vendredi, Marc Márquez et son équipe commencent une longue journée jalonnée de diverses expérimentations, servant à trouver les meilleurs réglages. Les mécaniciens Repsol ne travaillent jamais à partir de rien, ils ont ''déjà des informations acquises l'année précédente ou lors de séances d'essais antérieures" selon le mécanicien en chef Santi Hernández. 

Cela représente des données exploitables à partir desquelles ils peuvent commencer à adapter la moto à partir des caractéristiques de chaque circuit. "Si nous sommes sur une piste avec des gros freinages, nous travaillons sur la stabilité de la moto. Nous considérons aussi les changements qu'une piste humide implique ainsi que les conditions d'adhérence", poursuit Hernández. 

Ces ajustements ne sont pas faciles à effectuer, tout changement peut se révéler contre-productif s'il affecte un autre composant sur la moto. "En changeant la géométrie, vous pouvez aider la moto à virer, mais en même temps, perdre en stabilité au freinage", explique Hernández. À la manière d"un chef d'orchestre, le chef mécanicien doit trouver le bon équilibre entre tous les éléments et permettre à Márquez d'être le plus confortable possible et de tirer le maximum de sa machine. 

Tout au long du processus, le pilote détermine si un réglage est un pas en avant ou non. Après chaque week-end, Santi Hernández joue le rôle de connecteur entre Marc et sa moto. Il écoute les impressions du pilote, qu'ils transforment en informations pour ajuster les réglages et faire progresser le développement de la machine afin d'obtenir la meilleure performance possible en piste.

Au cours de ce long voyage, la télémétrie se révèle être un allié important pour l'équipe. La technologie nous permet d'avoir des données chiffrées sur le freinage, sur la performance des suspensions avant et arrière, sur l'accélération grâce à de nombreux capteurs placés sur la moto. 117 variables différentes sont ensuite analysées sur ordinateur. 

Le point culminant du week-end est atteint le dimanche. Après la touche finale apportée pendant le warm-up et avant le départ sur la grille, les mécaniciens rentrent au stand et laissent Marc Márquez seul avec sa moto, dans sa concentration. Ils attendent de voir comment cet intense week-end prendra fin. 

Communication Repsol Media -www.repsolmedia.com -


> Retour à la liste

PHOTOS